Aihole, capitale économique des chalukyas

Aihole fut la capitale des Chalukyas avant Badami, mais ce fut surtout le centre économique de leur royaume. Et tous les riches marchants étant de bons croyants, chacun avait à cœur de faire construire un temple encore plus beau que celui de son voisin.

Aihole n'est plus qu'un gros village...

Aihole n’est plus qu’un gros village…

Le petit village qui s’est construit autour des merveilles archéologiques est une fois de plus loin de la grandeur passée des lieux. Le site est superbe car les temples s’étendent un peu partout dans un périmètre de quelques kilomètres ; il y en a au moins une cinquantaine.

Le temples de Durga à Aihole

Le temples de Durga à Aihole

Le plus beau des temples est sans conteste celui de Durga avec sa forme en demi cercle tout à fait inhabituelle. On peut voir sur les parois extérieures du temple de nombreuses sculptures que vous connaissez déjà comme l’homme-lion Narasimha, ou la forme du sanglier de Vishnou dont j’ai parlé hier.

Durga à Aihole accompagné du Lion et du Buffle

Durga à Aihole accompagné du Lion et du Taureau

On peut bien sur voir un superbe statue de la déesse Durga. Durga est une forme terrible de Parvati l’épouse de Shiva, qui à obtenu ce nom pour avoir tué le démon éponyme qui avait conquit les trois mondes. Elle est représentée avec le Lion sa monture et le taureau, monture de Shiva. Je fais remarquer à cette occasion que les femmes ne sont donc pas déconsidérées dans les textes hindous !

Le temple en haut de la colline, Aihole

Le temple en haut de la colline

A Aihole, on peut aussi découvrir à flanc de colline le premier temple maçonné de l’Inde du sud, datant de 634, nommé Mahuti. Le colline est coiffée d’un autre temple qui donne une vue plongeante sur tout le complexe archéologique et les maisons qui l’entourent.

Gandhara à Aihole

Gandhara : Shiva recevant l’eau du gange dans sa chevelure

Un peu plus loin se tient une grotte creusée dans une colline et dédiée au Jains. A l’entrée de la grotte se trouvent plusieurs sculptures hindoues dont un Shiva Nataraja (danse cosmique) et une scène de Gandhara. J’adore ce thème dont j’avais déjà parlé dans mon récit de Gangaikondacholapuram. on peut voir sur cette sculpture le roi, amaigri par ses austérités, à gauche, priant Shiva (au centre), accompagné de Parvati à droite. Du plafond, Ganga déverse ses flots dans la chevelure de Shiva.

[nggallery id=83]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Recevoir un e-mail lorsqu'un nouvel article est publié