Badami, de grottes en collines…

Je ne vais pas chercher à être objectif dans cet article : Badami c’est clairement un coup de cœur et une des villes d’Inde du Sud que je vous conseil très vivement de visiter.

Naga descendant du plafond, Badami

Naga descendant du plafond, Badami

Les grottes de badami

Ce qui fait la célébrité de cette ville qui fut la capitale du grand empire Chalukya à partir du VIè siècle, ce sont ses grottes creusées à flanc de colline et aménagées en temples. La première grotte rassemble de jolie sculptures dont un Nataraja (Shiva réalisant la danse cosmique), ou encore un Naga (homme serpent descendant du plafond).

L'incarnation du nain de Vishnou (Vamana avatara) lançant un pied à la conquête du ciel

L’incarnation du nain de Vishnou (Vamana avatara) lançant un pied à la conquête du ciel

La seconde caverne est dédiée à Vishnou. On y trouve notamment une belle statue de son incarnation de sanglier tandis qu’en face se dresse un portrait de Vishnou, une jambe lancée vers le ciel, faisant référence à l’incarnation du nain (encore une histoire à raconter…) qui lui permit de recouvrer les trois mondes…

L'époque où les indiens étaient moins prudes...

L’époque où les indiens étaient moins prudes…

La troisième caverne est probablement la plus réussie de toutes, ou du moins la plus fine. Après avoir observer un dessin cocasse dans la frise qui parcourt le promontoire, on peut à nouveau s’arrêter sur une belle représentation de Vishnou en sanglier (avatar visiblement très populaire dans la dynastie Chalukya), à nouveau l’avatar du nain, mais aussi Narasimha, l’incarnation de Vishnou en homme-lion, que je vous ai déjà conté.

Vishnou assis sur Sesha, Badami

Vishnou assis sur Sesha

La plus belle statue est certainement celle de Vishnou assis sur Sesha, le roi des Naga. On peut remarquer que les cinq têtes de Sesha, qui forment un dôme sont toutes tournée vers Vishnou pour symboliser la tranquillité d’esprit et la recherche de la vérité et de l’absolu en lui.

Sculpture Jain à Badami, on peut voir que le motif du serpent à cinq têtes à été conservé

Sculpture Jain à Badami, on peut voir que le motif du serpent à cinq têtes à été conservé

La quatrième caverne est complètement différente puisqu’elle est liée à une autre religion : le jaïnisme. On peut donc apprécier un art totalement différent, et plus précisément des statues très polie d’hommes nus, représentation de Mahavira.

[nggallery id=79]

A travers les collines

Les grottes sont très belles et très intéressantes d’un point de vue culturel, mais je dois reconnaître que ce que j’ai préféré à Badami, c’est la colline qui fait face à celle contenant les caves, de l’autre côté du bassin sacré.

Des ruines perchées sur un promontoir rocheux

Des ruines perchées sur un promontoir rocheux

Après avoir jeté un coup d’oeil au musée situé au pied de la collines, on peut s’amuser à essayer tous les chemins et escaliers qui mènent à différents temples mais aussi aux ruines du petit fort qui s’y dresse. J’ai bien les jeux de piste, surtout lorsqu’ils sont récompensés par une vue superbe !

Le temple, là-haut sur la colline de Badami

Le temple, là-haut sur la colline de Badami

Arrivé tout en haut de la colline, on découvre un petit temps hindou depuis lequel on a une vue sur tous les environs. Et …. une mosquée ! Très moderne ! Les musulmans du coin devaient être jaloux :p
En tout cas j’ai beaucoup apprécié l’atmosphère à la fois calme, paisible et aventureuse (chasse au trésor) de cette ballade.

[nggallery id=80]

Autour du bassin sacré

Après un détour par le site de Pattadakal, nous sommes revenus dans la soirée nous promener autour du basin sacré. Là se dresse un charmant petit temple, les pieds dans l’eau, assailli par des hordes d’enfants désireux de se faire prendre en photo.

Le temple de Buthanath

Le temple de Buthanath

En échange d’un stylo, les enfants nous guident dans la cinquième grotte de Badami, où l’on ne rentre qu’à quatre pattes et qui contient des sculptures Jain ou Bouddhistes selon les sources. Encore une fois, cela un petit côté aventureux…

Couché de soleil sur Badami

Couché de soleil sur Badami

Il ne reste plus qu’à s’asseoir au bord de l’eau et à regarder le le ciel de mousson prendre une teinte orangée…

[nggallery id=81]

2 Commentaires

  1. Bernard Pargamin
    16/07/2012    

    Après les grottes de Badami, sublimes, les grottes d’Ellora nous ont presque déçu. Too much hype. Les Jaïns nous touchent beaucoup, alors là on se régale.

  2. Claire
    16/07/2012    

    Charmant !

No Pings Yet

  1. Itinéraire en Inde du Sud, entre deux semaines et deux mois | Palyba - Paris Lyon Bangalore on 17/07/2012 at 09:53
  2. Aihole, capitale économique des chalukyas | Palyba - Paris Lyon Bangalore on 19/07/2012 at 10:16
  3. Pattadakal, capitale religieuse des Chalukyas | Palyba - Paris Lyon Bangalore on 19/07/2012 at 10:21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Recevoir un e-mail lorsqu'un nouvel article est publié