Yangon

Rangoon, qui est aujourd’hui connue sous le nom de Yangon a perdu le statut de capitale au profit de Nay Pyi Taw en 2005, mais elle reste de loin la plus grande ville du pays, et reste un moteur économique et culturel.

image

Je ne suis pas un fan des grandes villes, mais je dois reconnaitre que Yangon s’en sort bien. En particulier, les motos ont été bannies du centre ville. La circulation reste dense, mais gérable assez facilement (surtout pour un parisien :p).

image

Se promener dans le centre de Yangon est donc agréable. D’autant plus qu’on croise régulièrement des bâtiments de l’ère coloniale, soit transformés en habitation, soit occupés par l’administration, soit laissé tristement à l’abandon…

image

Ce qui fait la spécificité de ce centre ville, c’est qu’on dirait une terrasse de café géante, à l’échelle d’une ville. A chaque coin de rue, on fait sauter un pancake, on frit un beignet ou on prépare la soupe. Chaque échoppe installe ses tables sur le trottoir, au petit bonheur la chance. Dans la journée, c’est très compact, et à la nuit tombante ça l’est encore plus…

image

Ce matin j’ai quitté le centre ville pour marcher jusqu’à la pagode Shwedagon. Il s’agit de la plus grande pagode que j’ai vue jusque là, perchée sur une colline, avec une belle stupa dorée. Les escaliers qui y montent sont impressionnants : de chaque côté on vende des goodies de Bouddha, et le plafond en bois sculpté apporte un ombrage bienvenu…

image

Arrivé sur la plateforme sur laquelle se trouve la stupa, on ne sait pas vraiment ou donner de la tête : ils y a des centaines de niches et des milliers de birmans venus y faire leur prière.

image

Bref, Yangon est à la fois agréable, typiquement birmane, et a un caractère assez particulier. Bonne conclusion pour ce séjour !

1 Commentaire

  1. Céline
    19/03/2015    

    un parfum de retour…..
    que de merveilles et de surprises qui ont illuminé notre quotidien
    somptueuse cette Pagode Shewedagon !
    quant aux rues de Yangon elles grouillent de monde avec toutes ces échoppes qui me rappellent le Brésil ou l’Inde
    de bout en bout Boddha a veillé sur toi
    nous t’attendons avec impatience pour des récits de vive voix et de nouvelles recettes birmanes
    bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *