Udaipur, illustre cité lacustre

Après mon escapade rurale du côté de Ranakpur et Kumbalgarh, je suis arrivé à Udaipur, une grande ville construite autour de plusieurs lacs.

Udaipur, citée lacustre

Le quartier central est très touristique, et les boutiques s’enfilent les unes derrière les autres. Spécialité du coin : la peinture de miniatures (des dessins de petites taille, mais comportant une foule de détails – du moins quand c’est soigné !)

Dans le palais d’Udaipur

D’ailleurs, la collection de miniatures du palais vaut le détour ! L’immense bâtiment blanc n’a pas la chance d’être perché sur une colline comme à Jaipur, mais il se trouve directement au bord du lac, et comporte un petit jardin relaxant.

La palais d’Udaipur vu de l’extérieur

L’attrait principal de la ville, de mon point de vue, est de profiter de la beauté des paysages lacustres et l’atmosphère verte et fraîche qu’ils offrent. Un peu au nord du palais se trouvent d’ailleurs les Saijan Niwas Garden, à flanc de colline. On peut y monter en téléphérique (cable car) ou à pieds pour profiter des oiseaux et du calme. C’est à mon avis la meilleure vue sur la ville. A contrario, le très prisé Monsoon Palace ne justifie pas le déplacement (il est loin, monter à pied se fait sur une route bien empruntée, et la ville est perdue dans la brume).

Vue depuis les Saijan Niwas Gardens

En dehors des paysages, on trouve le très beau Jagdish temple en centre ville, la modérément intéressante maison de marchands « Bagore ki Haveli » mais aussi des cénotaphes (Ahar museum). Ce curieux amoncellement de tombes se trouve loin du quartier touristique et donc peu visité. Sur place un garde a failli me rendre chèvre en réclamant un backshish pour me laisser prendre des photos 😂

Les cénotaphes d’Udaipur

Comme vous l’avez peut-être senti à travers ces lignes, mon avis sur Udaipur est en demi teinte. D’une côté la ville est très belle, et il est très agréable de dîner en terrasse avec vue sur le lac. De l’autre c’est vraiment un guêpier à touristes (surtout français !) Et on y est constamment sollicité, ce qui casse l’aspect reposant.

Allez encore une petite vue sur les lacs pour la route

Informations pratiques :

Hôtel :

J’ai dormis à la Jaig Niwas Guest House (a ne pas confondre avec la jaggat niwas). Le patron, très sympa m’a d’abord fait visiter une chambre lugubre, avant de me faire à 500 roupies une belle chambre spacieuse, en hauteur, avec de beaux carreaux colorés. Dommage pour le bruit de la rue !

Restaurants :

Le natural lake view propose une cuisine très quelconque à des prix raisonnables, mais sa terrasse avec coussins et vue sur le lac est parfaite au dîner.

Inversement Neelam propose un cadre sans charme, une carte restreinte mais une cuisine très bonne pour qui aime la vraie nourriture indienne !

Transports :

Il m’a fallu 3h pour venir de Kelwara (fort de Kumbalgarh) et 3h pour partir vers Chittaurgarh.

Sur place le centre ville et les saijan gardens se font à pied. Il faut compter 150-200 roupies pour un rickshaw vers les cénotaphes (A/R et attente) et 300 pour le monsoon palace.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Recevoir un e-mail lorsqu'un nouvel article est publié